Envie de partir? Des suggestions littéraires et musicales!

Sur le mur de la valorisation de la langue: une escapade routière littéraire et musicale

Les vacances semblent déjà loin… Besoin de dépaysement? À la suggestion de Sarah Leroux, mégatutrice au Prétexte, on propose un road trip – l’OQLF recommande plutôt « escapade routière » – québécois. (Il est possible de contempler une version matérielle et beaucoup plus lisible en face du E-112!)

Aux trouvailles de Sarah, qui mettent elles-mêmes en scène des exils, de longs voyages, des kilomètres avalés, on ajoute quelques romans québécois qui font visiter un ailleurs pas trop éloigné.

On fournit même la trame sonore de cette escapade routière littéraire avec une sélection de chansons géographiquement liées aux romans proposés!

Bon voyage!

Recherche :        Sarah Leroux, du Prétexte et le département de Lettres

Que du beau!

Parce que la rentrée peut parfois être le lieux de tous les chaos, Sur le bout de la langue vous souhaite d’harmoniser au moins votre environnement sonore. La sélection d’Icimusique de chansons tirées de poèmes peut y contribuer! Rimbaud par Daniel Bélanger, Nelligan par Claude Léveillé, Péloquin par Yann Perreau… ce n’est que du beau!

Webradio – Des poèmes en chanson

Bonne écoute (et bonne rentrée)!

 

Des mots qui sonnent!

Quels sont les mots de la chanson française ? Le Paris Match s’est posé la question et, on s’en doute, les mots reliés à l’amour ont la cote. Mais c’est le verbe impersonnel et défectif « falloir » qui remporte la palme du plus utilisé dans les succès français depuis 1984. Constat d’une société qui espère toujours ou d’un monde soumis aux diktats du devoir ?

Dans l’article intitulé « Quels mots ont fait les tubes de la chanson française », on apprend que le Paris Match a utilisé son logiciel d’analyse des occurrences lexicales dans les discours politiques pour analyser les 158 chansons françaises qui ont sévi sur les palmarès des 30 dernières années. On aimerait bien que l’expérience soit tentée aussi avec les succès québécois !