Tolérez-vous les anglicismes?

Tolérez-vous les anglicismes?
Les chroniqueurs linguistiques québécois actuels, difficilement… C’est, du moins, la conclusion à laquelle arrivent deux chercheuses de l’Université de Sherbrooke.

« La grande majorité des critiques sont catégoriques et non pas nuancées, alors que très peu d’arguments sont mis de l’avant! On utilise seulement l’argument  » ça vient de l’anglais « . Si on fait des circonlocutions, peut-être que cet anglicisme-là répond à un besoin ou comble une lacune… Ce qui m’a surprise, c’est la résistance démontrée par rapport au maigre éventail des arguments présentés. » écrivent-t-elles.

Pour lire l’article en entier:

https://www.usherbrooke.ca/actualites/nouvelles/nouvelles-details/article/37876/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *