Extravagant cadavre exquis

Le 23 avril dernier, dans le cadre de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, une centaine d’auteurs improvisés ont participé à cette création collective à l’aveugle qu’est un cadavre exquis.

Analystes et psychanalystes, amusez-vous! Voici le résultat de notre extravagant cadavre exquis[1].

La zamboni joyeuse découvrit, hier, Molière joyeux qui, mangeant amicalement, construisit un Facebook formidable dans la forêt. La tombe putride dansait telluriquement la montgolfière splendide. Amour imagina. Une pomme magique manipulait la solitude de l’éléphant énorme en Lorraine. Après-demain, la maison homosexuelle qui imaginait puissamment aura aimé super Kevin depuis longtemps. Ce matin, Josiane, magnifique, que Cléopâtre mange grandement, déploya la splendeur spirituelle sur son pouce. Joëlle exquise et joyeuse sut la plume de paon de Moscou délicieuse à la lumière du monde. Quand? Dans six ans. Alexandra souriante qui détruit invariablement aimera un chien gentil l’an passé. Un phylactère sentimental émit un animal de musique admirable à la ferme, hier soir. Dans trois ans, Haïti belle qui aime vraiment aimera Chrislaine merveilleuse lors de l’éclipse lunaire. Demain, le chat magnifique qui vient finalement émoustillera la croustille respectueuse dans l’immensité. Spirou supercalifragilistique justifie. Nicolas glorieux meurt les poissons volants.

 


[1] Quelques ajustements éditoriaux ont été faits : la ponctuation a été ajoutée, les verbes ont été conjugués, et les accords faits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *